Venanzi n'a pas eu la main dans ces deux dossiers bouillants

Venanzi n'a pas eu la main dans ces deux dossiers bouillants
21 Avril 2017 12:47
© PhotoNews

A peine nommé président, Bruno Venanzi a donné l'impression d'être plus un supporter que le principal dirigeant du Standard. Il a ainsi déclaré qu'un joueur avait payé pour être titulaire. Venanzi n'a pas été le maître dans deux autres dossiers cette saison.

Le premier: le choix de l'entraîneur. "Pour être honnête, j'ai changé de coach sur les conseils de Daniel Van Buyten et d'Olivier Renard. Chose que je ne ferai plus aujourd'hui. Yannick était, tout comme moi un peu jeune quand il est arrivé au Standard, mais il pouvait encore réaliser de bonnes choses", a reconnu Venanzi dans Sport/Foot Magazine.

Le second: le transfert millionnaire d'Ishak Belfodil à Everton. "Je défie quiconque de me montrer que moi ou un membre du comité de direction a reçu une offre officielle d’Everton. Je n’ai rien reçu, Olivier Reanrd n’a rien reçu. J’ai reçu des appels, des whatsapp de Christophe Henrotay mais il n’est pas l’agent du joueur. Aucun papier à en-tête au nom d’Everton n’est arrivé jusqu’à nous. Ni par courrier, ni par mail".

Tu n'as pas encore de compte sur Unibet.be? Gagne de l'argent grâce à ta connaissance du football. Clique ici et, grâce à FN, tu recevras un bonus de 60 EUR dès ton premier versement!!


Het laatste Standard-nieuws in je mailbox?

Plus de photos