Pour Duchâtelet, le Standard est victime d'une injustice

Pour Duchâtelet, le Standard est victime d'une injustice
27 Decembre 2016 13:53
© PhotoNews

Saint-Trond reçoit le Standard. Pour Roland Duchâtelet, c'est un match un peu particulier. Le président des Canaris affirme toujours que le Standard est persécuté.

"Je suis 100 % contre les matches à huis-clos. Il faut arrêter avec ces matches, qui ne font pas avancer le débat. La seule véritable solution, c’est de punir les fauteurs de troubles sur base des images", a affirmé le dirigeant à Sudpresse.

"On a à Saint-Trond, des caméras qui ont tout filmé lors des incidents causés par les supporters de Charleroi, qui avaient débouché sur une interruption momentanée du match. La police connaît donc les fautifs. Ce sont eux qu’il faut sanctionner, pas le club de Charleroi, pas plus que le Standard. Il faut un nouveau règlement".

"Il faut obliger les clubs à disposer des caméras susceptibles d’identifier les fauteurs de troubles, mais aussi faire rejouer à huis clos Charleroi- Standard pendant la demi-heure qu’il reste à disputer".

Tu n'as pas encore de compte sur Unibet.be? Gagne de l'argent grâce à ta connaissance du football. Clique ici et, grâce à FN, tu recevras un bonus de 60 EUR dès ton premier versement!!


Het laatste Standard-nieuws in je mailbox?

Plus de photos